Archives mensuelles:

avril 2011

Certains utilisent les transports en commun, font du covoiturage ou conduisent une voiture hybride… D’autres consultent les forums de discussions pour trouver les meilleurs trucs pour réduire leur consommation d’essence. Un site en répertorie même jusqu’à 108 pour économiser du carburant! Voici quelques trucs pratiques pour sauver notre planète et dans plusieurs cas, votre portefeuille.

Regrouper les courses
Utiliser sa voiture le moins possible est un truc évident. Mais regrouper ses courses en un seul et même trajet peut également être rentable et vous éviter des allers-retours inutiles. Le moteur étant réchauffé, aussi bien en profiter!

Rouler à une vitesse maximale de 90 km/h
Il est prouvé que la consommation en carburant augmente lorsque la vitesse dépasse 90 km/h. Vous trouvez que c’est trop lent? Réduire votre vitesse de 20 km/h pourrait vous permettre d’économiser jusqu’à 20% d’essence. À cet effet, l’utilisation du régulateur de vitesse (le fameux Cruise Control) peut s’avérer utile sur un terrain plat.

Vérifier le bouchon
Selon des études, 22 millions de litres d’essence s’évaporent dans l’atmosphère chaque année au Canada. La cause? des bouchons mal vissés ou absents.

Éviter de laisser tourner le moteur au ralenti
Le service à l’auto est une pratique courante en Amérique du Nord et les utilisateurs sont nombreux. Loin de rendre service à la planète, laisser tourner le moteur au ralenti pollue l’environnement. Selon Environnement Canada, si les conducteurs évitaient de laisser tourner au ralenti le moteur de leur véhicule pendant seulement trois minutes par jour, nous économiserions plus de 630 millions de dollars par an.

Encore plus de trucs…
L’effet corridor, conduire pieds nus, faire le ménage de son coffre, utiliser les routes les moins achalandées, faire ses courses en altitude, écouter de la musique douce sont d’autres trucs plus cocasses qui vous donneront un coup de main (ou un sourire en coin) pour diminuer votre consommation d’essence. Pour en savoir plus, jetez un œil au site Ecomodder, une référence dans le domaine de la conduite éco-responsable.

Elles sont plusieurs à élargir leurs verts horizons en montrant l’exemple et ainsi, inviter les citoyens à suivre leurs traces. Décidément, les municipalités sont dans la course au changement. Qui vert me suive!

Multiplication des initiatives
Les projets environnementaux se multiplient dans les villes. Les municipalités qui se respectent ont bien évidemment des politiques et un plan d’action pour déterminer leurs visées environnementales. Accréditation à ICI on recycle!, programme de subvention pour l’achat de couches jetables aux jeunes familles, éclairage écoénergétique, investissement dans de la vaisselle durable pour les employés et système de récupération d’eau de pluie font partie des nombreuses initiatives mises en place et soutenues par ces dernières.

Les villes les plus vertes du Québec
Cirano, un groupe interdisciplinaire de recherche s’est penché sur le développement durable des villes au Québec. Il a récemment publié un classement des villes les plus vertes du Québec. Blainville remporte la palme, suivi par Dollard-des-ormeaux, Lévis, Brossard et Sherbrooke. Québec arrive quant à elle au 6e rang. Fait intéressant, les auteurs n’ont pas analysé seulement des critères environnementaux, ils ont également étudié les paramètres socio-économiques. Ce qui reflète mieux la notion même de développement durable.

Montréal remporte le Prix des collectivités durables
Si Montréal se situe au 15e rang du classement, la métropole a tout de même fait bonne figure cette année à l’échelle canadienne. Elle vient tout juste de remporter le Prix des collectivités durables 2011 de la Fédération canadienne des municipalités dans la catégorie Énergie grâce à son Fonds Énergie. Ce dernier a été mis sur pied pour financer les projets d’efficacité énergétique d’envergure municipale. Ainsi, la Ville cible les projets selon leurs possibilités économiques et environnementales et accorde des prêts sans intérêt aux services responsables des projets retenus.